Kyoto, le chemin de la philosophie