En quête des minorités ethniques de la Chine du Sud-Ouest faisant suite à celle de leurs frères migrés au Nord-Laos, j'atterrissais à Kunming, capitale du Yunnan. A l'opposé de Victor Segalen dans "Equipée" (1), j'imaginais une bourgade vieillotte et je me retrouvais au vingt-septième étage d'une tour entourée d'autres tours dont les reflets me captivèrent. Après tant d'années de chambres douteuses de bout du monde, de nattes et jarres d'eau chez l'habitant, je me laissais aller au plaisir d'aussi exaltantes découvertes sans leur confort rugueux.

Car au sud de la capitale du Yunnan, des populations aux coutumes vivaces et aux vêtements identitaires colorés étaient là, au milieu de rizières embrumées, de villages aux toits de chaume. De même au nord dans des raffinements empruntés à l'Empire chinois jusqu'aux splendeurs troublantes des premiers monastères tibétains. De même encore à l'est dans les provinces du Guizhou et du Guangxi où je découvris des "montagnes de riz" et des " ponts du Vent et de la Pluie ". De ces Chines passerelles du temps (ces trois Provinces abritaient une trentaine sur les cinquante-six des peuples minoritaires) souvent très surprenantes vint le goût de la Chine classique et la curiosité de la Chine en marche vers le troisième millénaire.

Ainsi j'abordais Shanghai aussi fascinante qu'imaginée dans ces deux villes, l'ancienne et la nouvelle, se faisant face sur les rives du fleuve Huangpu. Puis Pekin en ses monuments admirables mais sans la Présence et ses lacs harmonieux, mais aussi en son passé préservé dans le charme des hutong (ruelles) et des siheyuan (maisons aux cours carrées) au nord de la Cité Pourpre Interdite.

Entre temps, j'avais aussi découvert le charme prenant des "Venises chinoises" et le monde des nuées des " Montagnes Célestes" célébrées par les grands peintres et poètes des époques Song, Yuan, Ming et Qing.

(1) " La grande ville du bout du monde, je l'imaginais ainsi: populeuse, peuplée, mais non populacière ; ni trop ordonnée ni trop compliquée (...) et je trouve, au bout de quatre mois de route : une ville populeuse, peuplée, mais non populacière. Ni trop ordonnée, ni trop compliquée. Citation de Victor Segalen

Monique Pietri
 


Yunnan Guizhou
Guangxi Pekin
Shanghai Hong-Kong